U Frusteru Résidence 4 étoiles

Les alentours

Sites archéologiques

Des sites préhistoriques de première importance sont à découvrir alentours, dont le célèbre site de Filitosa ainsi que ceux de Cucuruzzu ou Cauria. Situé à 18 km de Propriano, le site préhistorique de Filitosa est considéré comme le plus important site mégalithique de Corse. Les guerriers immobiles, appelés "Filitosa", géants de granit de 3m de haut, veillent sur le lieu, témoins de plus de 8000 ans d'histoire. On notera la présence de "torre", grandes tours circulaires, faites de gros blocs de pierre de plusieurs tonnes, pouvant mesurer 7m de haut, et dont l'origine pourrait être un des peuples de la région méditerranéenne, les guerriers Shardanes.

Alta Rocca
terre des seigneurs

Vous partirez à la découverte de l'arrière-pays de la Corse, la Corse profonde, sauvage et préservée, celles des hautes terres pastorales. C'est une région de denses forêts de châtaigniers, de pins et de hêtres, de montagnes escarpées, dont les Aiguilles de Bavella (roches déchiquetées pointées vers le ciel, et du col de Bavella, partent plusieurs sentiers de randonnées accessibles à tous). L’Alta Rocca conserve également un riche patrimoine archéologique mis en valeur par le site préhistorique de Cucuruzzu et le musée de Levie.

Les sources thermales

Les Bains de Caldanes en Alta Rocca et les Bains de Baracci à Olmeto : leurs eaux chaudes sulfureuses jaillissent à 40°C et soignent rhumatismes, affections cutanées et des voies respiratoires. Ces deux sites étaient déjà exploités à l’Antiquité.

  Sartène
"la plus corse des villes corses"

« Son aspect respire la guerre et la vengeance », écrivait Paul Valery. La ville fût fondée par les Génois au XVIème siècle, et fut le théâtre de sanglants affrontements entre Génois, Corses et Barbaresques. Le musée de Sartène est le plus important musée de la préhistoire de Corse. Le Vendredi Saint, la ville est le théâtre de la traditionnelle procession du Catenacciu: un pénitent, anonyme, chaînes aux pieds, portant une croix de plus de trente kilos, refait le parcours de la passion du Christ. Atmosphère inoubliable de ferveur et de passion.

Le lion de Roccapina

La mer couleur turquoise offre une plage sans équivalent, où un lion de pierres sculpté veille. Immense rocher de granit rose, érodé par l'eau et les embruns, le lion de Roccapina est une sculpture naturelle. Jusqu'au XVIIe siècle, les pirates barbaresques y débarquaient avant de lancer leurs raids à l'intérieur des terres. La légende dit qu'un puissant seigneur aimait une jeune fille qui le repoussait. Désespéré, il invoqua la Mort qui le pétrifia. Les Sarrasins l'avaient surnommé par crainte le Lion de Roccapina.

Partager cette page sur les réseaux sociaux